AAA, la France est un bon débiteur

Publié le par Guild

 

AAA, jusqu'ici tout va bienNous pouvons mes amis dormir sur nos deux oreilles, nous ne verrons pas demain les scènes de désarroi nous provenant de la Grèce suite à l'annonce de la faillite programmée du pays. Notée BBB par Fitch ratings avec une perspective de dégradation, la Grèce a dû appeler au début du mois de Mars l'Europe a son secours. La France est donc épargnée par le même institut conservant sa note maximale AAA de bon débiteur. Malgré sa dette publique élevée, la France présente grâce à sa "bonne" gestion de crise des marchés financiers une perspective stable à long terme selon l'organisme américain.

Le soucis provient cependant du ratio d'endettement de la France qui d'ici 2011 sera un des plus élevés des pays notés AAA. Mais, n'en déplaise aux alarmistes, la dette en pourcentage du PIB atteindra selon Fitch Ratings le niveau de dette de la Grande Bretagne et sera seulement dépassée à ce palmarès par les Etats Unis... Si et seulement si, l'on ne connait de "dérapage budgétaire" en rapport par exemple avec les propositions de réforme de la fiscalité qui sont de nouveau sur la table des groupe de travail de la majorité.  

Pour info, cette cotation plutôt obscure, réalisée les agences Fitch Ratings, Standard & Poor's ou Moody's, permet aux investisseurs d'estimer le risque encouru lors de l'investissement. La dette publique étant contractée auprès d'investisseurs particuliers ou institutionnels sous forme d'obligation à plus ou moins long terme, une bonne notation financière par ces organismes permet d'une part de rassurer les créanciers et d'assurer aux débiteurs des taux préférentiels. Elle permet également de définir le plafond d'endettement d'un état et peut aussi influencer la notation des entreprises dudit état.

Vous pouvez donc reporter la constitution de votre stock de pâtes, de conserves et d'essence de secours

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article