Impossible de Chine(r) sur Google?

Publié le par Guild

Google roi du libre accèsIl y a quelques jours, Google s'inscrivait en chantre de la liberté d'accès à l'information en Chine en annonçant la redirection des requêtes pointant vers google.cn sur google.com.hk version hongkongaise du célèbre moteur de recherche. Acte courageux s'il en est, motivé par l'utilisation et les attaques répétées depuis Janvier des comptes Gmail des opposants du régime et des militants des droits de l'Homme.

Alors que l'exécution de la menace de contourner "La Grande Muraille d'Internet", nom donné à la censure des autorités chinoises, a été mise en oeuvre, Google a vu hier les recherches effectuées sur le portail hongkongais bloquées. Pensant initialement à un problème technique, la firme américaine s'est finalement rendu compte qu'il n'en était rien et que le coupable semblait être les comités de censure chinois. Pour preuve d'après les responsables de Google, le retour à la normale suite à la publication de l'info sans la moindre intervention de leur part.

Google est actuellement sur tous les fronts de la libre circulation de l'information. Malgré les risques économiques dûs au poids considérable de la Chine, cette position permet de renforcer la notoriété de Google auprès des jeunes chinois et fait du net le lieu de rencontre de l'opposition au pouvoir. Probablement voire certainement louable dans ce cas, cette politique du tout libre rencontre ne fait pas que des heureux et ce même dans nos vertes contrées. En effet on apprend également que Gallimard vient d'attaquer à son tour Google Books pour avoir mis à disposition des livres de son catalogue sans autorisation préalable... La liberté des uns s'arrête donc ou commence le portefeuille des autres!

Publié dans Internet

Commenter cet article