Par où t'es rentré, on t'a pas vu sortir!

Publié le par Guild

La FHN dans les paragesAprès les annonces catégoriques de la FNH, assurant la fin de la collaboration aux groupes de travail du Grenelle de l'Environnement suite au report de la Taxe Carbone, Nicolas Hulot décide d'ouvrir la porte à un retour.

Les esprits se sont donc calmés et l'animateur assure que le "dialogue n'est pas rompu" et que déclarer ne plus participer aux groupes de travail n'est en rien quitter le processus du Grenelle. Le meilleur représentant, selon l'opinion publique, de la lutte pour la protection de l'environnement et instigateur du "Pacte Ecologique" annonce au Parisien que de nouvelles propositions sont dans les bagages pour la fin de l'année.

Visiblement déçu par le détournement de la problématique environnementale à des fins de politique politicienne, Nicolas Hulot ne souhaite apparemment pas se couper de l'unique moyen de pouvoir atteindre l'exécutif et instiller les notions fondamentales de gouvernance durable. Passé le "gâchis" du travail jusqu'alors effectué, le coup de sang de Nicolas Hulot aura été pour lui le moyen d'obtenir des garanties sur la volonté réelle du gouvernement d'agir sur le sujet.

Interrogé sur le soulagement provoqué par la mise en sommeil de la Taxe Carbone, qui rappelons-le, frappait de manière disproportionnée les portefeuilles des ménages les plus modestes, Nicolas Hulot assurait qu'elle devait constituer le point de départ d'un basculement de la fiscalité du travail vers celle de l'environnement. Il me semble cependant que cette vision idéale reste quand même bien cachée dans les cartons.

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article