Nolife Banzai

Publié le par Guild

Nolife, Abonnez-vous!Nolife a besoin de toi! Oui toi qui passe ton temps à arpenter les blogs aussi inutiles que le mien. Je te vois interrogatif, dubitatif, voire même conjonctif (?), "c'est quoi Nolife?" ou "pourquoi Nolife a besoin de moi?" me diras-tu, à la recherche désespérée d'indice ou de signe convenu qui te permettrais de bien figurer en société.

C'est un peu sur le ton de la rigolade que j'entame ce sujet, car il est évident que pour la plupart d'entre vous qui arpentez les méandres du blogging sauvage, êtes au courant de l'existence de Nolife... Et si ce n'est pas le cas, je vais me fendre d'un explicatif rapide. Nolife est, selon moi, la chaîne dirigée vers les geeks par excellence. Distribuée gratuitement sur les bouquets ADSL les plus communs, elle aborde dans la joie, la bonne humeur et surtout une exigence propre aux geeks de tout poils, des sujets aussi variés et cruciaux que sont les Jeux Vidéos rétro et actuels, la Japanimation, le Manga, la J-music (toute la culture japonaise dans son ensemble), l'animation, la BD, la techno et le tout parsemé de productions maison et de fiction (françaiiiise môssieur) audacieuse.

De prime abord, on se demande ce que peut être cette chaîne où le présentateur porte un T-Shirt mal repassé et où des petites japonaises aux vêtements bariolés se trémoussent en chantant des chansons toutes aussi bariolées. Et plus on passe du temps devant le petit écran, et plus on distingue le sourire complice, le regard qui te signifie à toi le téléspectateur que tu es respecté et que l'on ne cherche pas forcément à solliciter ton "
temps de cerveau disponible pour te vendre du Coca" mais plus à satisfaire ta soif et ton désir d'être reconnu dans ta culture marginale, qui ne l'est plus tant que ça d'ailleurs, et de ne plus te voir avaler la soupe télévisuelle traditionnelle. Et c'est là que le bas blesse.

Aujourd'hui uniquement distribué sur l'ADSL et refoulé aux portes du Câble et du Satellite, Nolife ne pouvait jusqu'alors pas mesurer son audience de manière officielle. En Juillet 2009, l'annonce en live du président de la chaîne Sébastien Ruchet est claire, la chaîne ne peut continuer sans entrée d'argent! Une chaîne de télé pour fonctionner a besoin de fonds. Pour avoir des fonds, il faut de la pub... Et pour avoir de la pub, il faut pouvoir négocier avec les régies publicitaires qui se basent sur les mesures d'audience. Damned! Que faire pour que Nolife puisse survivre sans pour autant mettre à la diète tous ceux qui y travaillent.

Depuis peu, Médiamétrie a finalement eu le feu vert pour lancer les mesures d'audience sur les chaînes uniquement diffusées sur l'ADSL, ce qui est un bon point ET depuis l'été dernier un service de catch-up avec abonnement a été mis en place. Ce service de qualité et bientôt sur Iphone/Ipod est disponible à partir de 3 euros par mois. Cependant, l'équilibre est très précaire, la survie de cette bulle d'air dans le PAF est conditionnée par les abonnements des fans. Les abonnements permettent de combler les brèches et de maintenir l'existence de la chaîne seulement en mode survie.

Les résultats de mesure d'audience vont tomber dans les mois qui suivent, les négociations avec les régies publicitaires pourront alors suivre, et ceci pas avant la rentrée de Septembre, d'ici là Nolife compte sur ses fans car c'est la seule chaîne du PAF qui fait bruler ton cosmos

 

Publié dans Télévision

Commenter cet article