La grande muette se rebiffe

Publié le par Guild

Il pleut sur nos képisSuite à une tribune publiée dans Rue 89, où, en sa qualité de chercheur au CNRS, il critique le rapprochement entre la police et la gendarmerie au sein du Ministère de l'Intérieur, l'officier de gendarmerie Jean-Hugues Matelly est radié de l'armée. Sacrilège, le droit de réserve des militaires est immuable et ce, donc, même dans le cadre de la publication d'un ouvrage de recherche!

Par décret du Président de la République et pour "manquement grave", le 25 mars dernier ce gendarme a été mis à pied mais pas abandonné par un membre de l'Adefdromil, l'Association de défense des droits des militaires qui publiait sur le forum de l'association, un poème (c'est pas du Baudelaire) sous le pseudonyme Adjudant A. et intitulé "Il pleut sur nos képis".

Dans ces vers, l'officier critique ouvertement le Président Sarkozy et défend son "frère de plume", Jean-Hugues Matelly. L'action constitue une offense grave et le fameux Adjudent A. est vite identifié et la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) indique qu'un enquête de "commandement" a été diligentée contre ce "militaire auteur",faisant l'objet par la même occasion d'une suspension administrative. Jacques Bessy, vice-président de l'Adefdromil, après avoir préalablement fait disparaître "l'arme du crime", s'est déclaré inquiet face à cette "répression des délits d'opinion, ce qui rappelle d'autre pays et d'autres régimes".

Publié dans Société

Commenter cet article

Ernest Couélan 03/04/2011 19:09


Découvrez le site des disparus de Mourmelon :

http://www.disparusdemourmelon.org

Soutenez notre action !!!